Un palais d’épines et de roses – Sarah, J. MAAS – PKJ

Catégorie : Jeune adulte.

Résultat de recherche d'images pour "un palais d'épine et de rose"

Depuis que j’ai vu la Belle et la Bête au printemps, j’avais besoin de mettre un peu de magie dans mes lectures. En fouillant sur amazon, je suis tombée sur ce roman ( enfin j’ai pas le suite appris que d’autres tomes allaient sortir). Ce roman reprend l’esprit de l’histoire de la Belle et la Bête, cependant l’auteur de réserve pas la même histoire à notre héroïne.

Résumé au dos du livre :

Partie chasser pour subvenir aux besoins de sa famille, Feyre, 19 ans, abat un loup. Sans le savoir, elle a tué un immortel, créature redoutée par les humains. Et les conséquences ne se font pas attendre. Un être terrifiant se présente chez elle et lui ordonne de la suivre à Prythian, le royaume des immortels. Là-bas, Feyre découvre que son ravisseur n’a rien d’un monstre. Tamlin, c’est son nom, est un puissant seigneur Fae qui peut aussi bien prendre l’apparence d’un humain que celle d’une bête. Chez lui, Feyre est traitée comme une princesse et rien ne lui est refusé. Mais dans sa prison dorée, elle fait d’étranges découvertes et commence à se poser des questions.
Pourquoi tout le monde au château dissimule-t-il son visage derrière un masque ? Quel est ce mal qui a gagné les terres des immortels et menace de s’étendre au monde des hommes ? Alors que ses sentiments pour Tamlin grandissent, la présence d’une humaine sur les terres des immortels sème le trouble parmi ses gardiens. Pour sauver sa vie, Feyre devra percer les mystères de Prythian.

 

       J’ai beaucoup aimé l’héroïne, à la fin de ma lecture, j’ai eu une petite pointe de tristesse en me disant qu’elle allait me manquer. C’est une héroïne que j’ai aimé pour son fort caractère, sa témérité, son sens de l’honneur, mais aussi parce que c’est une héroïne qui a des faiblesses. Une power girl très humaine, bien loin des clichées des héroïnes de nos enfances. On retrouve chez l’héroïne les traits de caractère de Belle, cependant, l’auteur réserve une tout autre destiné à Ferye… J’ai également aimé la relation entre Feyre et Tamlin. Cette histoire est centrale au bouquin, mais elle n’y prend pas toute la place.

J’ai adoré l’univers du livre. L’auteur à créer de A à Z un monde. Un monde de magie mais aussi de noirceur, avec des créatures magiques pouvant être magnifiques ou au contraire, abominables. On se laisse transporter dans ce nouveau monde plein de mystère. Je ne peux pas trop vous en dire plus sous peine de vous enlever toute la découverte de ce monde à part.

Maintenant j’attends avec impatience la suite, qui s’annonce encore mieux que ce premier tome.

Et vous, vous l’avez lu ?

J.