Contes, mystères et artéfacts

Tout, dans ce livre, est prometteur. L’histoire, l’univers et même la couverture.

Elizabeth est une adolescente de 17 ans qui a du mal à s’intégrer puisqu’elle vient d’emménager à New York. Aussi, quand son professeur d’histoire lui propose de travailler dans la bibliothèque d’un de ses amis, elle y voit une occasion de rythmer son quotidien et de faire des rencontres. Mais la fameuse bibliothèque va se trouver être une réserve d’objets tous plus étranges les uns que les autres. Dont certains faisant partie de la mystérieuse Collection Grimm…

Si vous aimez les contes Grimm, cette histoire ne peut que vous intriguer. C’est la raison pour laquelle je l’ai acheter. Mais qu’en est-il vraiment de ce roman ?

Bibliothèque ma belle bibliothèque, dis m’en plus sur ce livre

1

Je dois reconnaître que l’univers de l’écrivain est fou. Complet, très original et avec tellement de possibilité… seulement voilà, c’est là que le problème arrive. A mon sens, l’auteur s’est perdu dans son propre univers.

Le premier tiers du livre est super. J’ai mis un peu de temps à me plonger dedans car il est très riche, mais au final j’ai accroché. L’intrigue est bien construite, les personnages plus ou moins attachants… A la moitié du livre je piétine un peu, mais ce n’est pas grave, je m’accroche. Et puis il y a eu une fracture.

2

Je ne sais pas si l’auteur a dû changer son histoire, s’il a eu des demandes particulières ou a fait une longue pause entre, mais la deuxième moitié m’a beaucoup moins emballée. D’un chapitre à  l’autre, les personnages changent de comportement pour essayer de paraître suspicieux sans aucune raison. Sûrement pour faire douter le lecteur, mais c’est maladroit. L’intrigue a un dénouement décevant. On nous informe de manière totalement nonchalante certaines informations. Les personnages réagissent à tout cela d’une manière complètement désinvolte…

En fait, on ne se questionne plus en lisant, on subit l’histoire sans avoir à essayer de comprendre. Et c’est dommage, car il y a un réel potentiel dans ce livre qui a mon sens a été bâclé sur la fin. Je n’aime pas particulièrement les duologies, mais je crois que deux tomes auraient allégé l’histoire et offert une transition plus douce.

3

Alors au final, faut-il l’acheter ? Je ne peux que vous conseiller de le feuilleter, mais pourquoi ? Tout simplement parce que je pense qu’il s’agit d’un livre à double tranchant. Soit on accroche, soit on accroche pas. Je n’ai pas beaucoup aimé ce livre, mais l’univers vos vraiment le détour !