N’arrête jamais, n’oublie jamais

Charlie et Silas ne se souviennent de rien. Ils ont oublié qui ils sont, où ils sont, et les gens qui les entourent. Pourtant, ils sont les deux seuls de leur entourage touchés par ce mystérieux phénomène. Ensemble, ils vont devoir retrouver leur souvenir pour comprendre.

« N’arrête jamais, n’oublie jamais »

Pour être honnête, je n’étais pas du tout attirée par Never, Never. Mais ma curiosité m’a poussé à bout et j’ai fini par céder et acheter le premier tome (ou ici la saison 1). Il faut dire qu’à peine 200pages par livre, ça n’en fait pas une lecture très prenante dans mon agenda, alors je me suis lancée.

2

En refermant le livre, je me suis dit « Bon, soit, pourquoi pas« . Et puis, j’ai cogité une petite heure et j’ai fini par en conclure que ça serait bête de ne pas savoir la suite. J’ai donc décidé d’acheter les deux autres saisons (je trouve d’ailleurs la saga un peu trop cher pour le peu de pages qu’il y a, environs 30-35€ les 3 tomes).

Mais c’est d’ailleurs là que Colleen Hoover et Tarryn Fisher ont bien fait leur travail. Même si on se doute que le premier livre va nous laisser sur notre faim, ça ne nous empêche pas de lire la suite.

Et au final qu’est-ce que ça donne ?

Des trois saisons, j’ai préféré la deuxième qui est certes un peu plus WTF au début, mais nous donne vraiment envie de comprendre. On se met à cogiter un petit peu et c’est plus agréable que de se laisser guider par l’histoire.

La fin ne m’a pas déplue, maintenant elle ne m’a pas transcendée non plus. C’est une saga agréable à lire si on a envie d’une histoire courte et sans véritable prise de tête.