La saga Phobos, par Victor Dixen

Si vous vous intéressez à la « Bookosphère », vous devez avoir entendu parler de Phobos, une saga mi-aventure mi-SF et mi-romance qui fait beaucoup parler d’elle. Et pour cause, elle sait ménager le suspense. Après avoir lu les 3 premiers tomes (le 4ème, mais 3ème sorti, étant un préquel), je vous en dresse ma critique.

Entre addiction et frustration

#Résumé

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Dans une Amérique en crise et où la NASA a fait faillite, une entreprise privée et spécialisée dans l’aérospatial lance sa nouvelle émission télé-réalité : La conquête de Mars, sous fond de romance. 12 prétendant/es vont embarquer dans deux vaisseaux séparés. Durant 6 mois, ils vont se rencontrer à l’aide de speed-dating en apesanteur, afin de former les premiers couples de Mars.

814ysuz0qxl

#Personnages

Au cours de la lecture, nous allons suivre 3 personnages, sur 3 angles différents.

Le premier est celui de Léonor. A travers ses yeux, nous vivons l’aventure Genesis dans laquelle elle se lance. Une télé-réalité qui va se montrer bien plus cruelle et perfide qu’on le pensait.

Le deuxième est celui d’Andrew. Un pirate informatique et fils d’un des concepteurs de l’émission. Il va s’intéresser de très près à Genesis, et découvrir en quoi consiste vraiment le programme.

Le troisième est un point de vue global du staff de Genesis, et notamment de la charismatique Serena McBee.

51kktx9qitl

#Mon avis

Au départ, le résumé ne m’avait pas emballé et je me suis demandée si ça n’allait pas juste être une vulgaire histoire d’amour. Mais non. Le premier tome de cette saga m’a laissé à bout de nerf tellement j’ai accroché à l’histoire et aux retournements de situation. Léonor est attachante, l’histoire captivante et l’utilisation des points de vue multiples très intéressante. Le livre est la télé-réalité et nous la dévorons, à l’instar des téléspectateurs. Je l’ai dévoré en 2 jours avant de me jeter sur le tome 2… Que j’ai lu en une journée !

Identique au premier, le deuxième tome rentre dans le vif du sujet et de nouveaux rebondissements nous font nous demander « Comment vont-ils se sentir de là ?« . Et je ne vous parle pas du dernier paragraphe, qui nous achève à la fin de la lecture.

Malheureusement pour moi, il a fallut attendre un an (même plus il me semble) avant d’avoir la suite, puisque Victor Dixen a choisi de sortir le préquel avant le tome 3.

Je ne sais pas si c’est l’attente qui a fait que j’avais fondé beaucoup d’espoir dans ce nouveau tome, mais j’ai été très déçue. A mon sens, l’auteur s’est complètement perdu dans son histoire. Le drame est omniprésent, les rebondissements trop vite amenés et tout de suite oubliés. Certains éléments très importants de l’histoire sont zappés… Rien n’est plus réaliste. Je m’étais senti plongé dans l’univers Genesis durant les 2 livres et le 3ème m’en a complètement sorti. Cela se ressent dans ma lecture, puisqu’il m’a fallu une longue semaine pour le terminer. Victor Dixen que s’est-il passé ?!phobos-tome-3-846037-264-432

#Au final, j’en pense quoi ?

Je me demande si l’auteur n’a pas eu ce même problème que bon nombre d’écrivain de saga, il s’est un peu perdu. Sortir quatre livres d’une même histoire, ce n’est pas facile et parfois, on peut tomber dans la surenchère sans s’en rendre compte.

Quoi qu’il en soit, les vingt dernières pages de ce troisième tome (qui sont les meilleurs et plus intéressantes) m’ont quand même donné envie de lire la suite (qui sortira cet été). Cependant, il m’a tout de même bien refroidi. Le dernier tome sera décisif !

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? T