Conversion, de Katherine Howe

En ce mois d’octobre, je me suis attelée à la lecture d’un livre qui m’intriguait depuis un bon mois : Conversion, de Katherine Howe. Il faut dire que le synopsis a tout d’alléchant.

couv68043308

Histoire :

Colleen est en terminale dans le lycée pour fille St Joan, près de Danvers. Alors que son quotidien est rythmé par les cours et sa postulation à l’école de Harvard, plusieurs filles de son école sont victimes de réactions étranges : convulsion, perte de cheveux soudaine, etc… A côté de ça, la jeune femme étudie la célèbre pièce Les Sorcières de Salem, d’Arthur Miller. Et si cela n’était pas une coïncidence et que les réponses du présent se trouvaient dans le passé ?

Les personnages :

Colleen : Jeune étudiante un poil trop obsédée par les notes, Colleen est intelligente, amusante, mais un peu trop nombrilisme. J’ai eu du mal à créer une empathie envers ce personnage qui ne m’a pas plus intriguée ou touchée que ça.

Colleen a trois amies, Deena, Emma et Anjali, qui seront elles aussi très présente dans le roman.

Ann Putman : Célèbre figure dans l’histoire du procès de Salem, dans le livre, Ann est âgée de 30 ans et raconte ce qu’il s’est passé à Salem lorsqu’elle en avait 13.

Mon avis :

Ce livre m’a tenu en haleine, jusqu’à me décevoir à la fin. Il faut savoir que l’histoire de Salem me passionne et je vous invite, si ce n’est pas déjà fait, à vous pencher dessus. Alors forcément, un livre qui me propose une possibilité de relecture d’une telle histoire, je fonce. Ici, vous avez deux récits. Celui de Colleen à notre époque qui subit les évènements mystérieux de son lycée, et celui de Ann âgée de 30 ans, qui se confesse sur le rôle qu’elle a joué dans le procès de Salem en 1692.

Oui, je me suis prise à la lecture. Oui, l’histoire respecte très bien le suspens. Mais à la fin du roman je me suis dit « Quoi, 480 pages pour ça ?!« . C’est dommage, car j’ai l’impression de m’être faite avoir au final, alors que l’histoire aurait pu être mille fois plus originale, ou du moins nous offrir un twist à la fin.

Il s’adresse :

A tout le monde, mais surtout à ceux qui aiment les récits entre présent et passé.

Note :

2,5/5

T.