Eponge Konjac Noire VS Blanche

Dans la trousse de Moodiz cette semaine je vous dévoile deux nouvelles petites trouvailles : les éponges Konjac, une blanche et une noire. Non, il ne s’agit pas des versions de cartouches Pokémon mais bien de cosmétique, ou plutôt de soin du visage. D’ordinaire, le soir, lorsqu’on se démaquille, on se rince le visage -et encore- et voilà. Quant au matin, on se laisse facilement attirer par un gommage bien granuleux. Seulement, je ne sais pas pour vous, mais à force, ces petits grains assèchent les zones sensibles. Résultat, c’est un cercle vicieux, on ne nous recommande pas de nous gommer le visage tous les jours, mais impossible de dire adieu aux points noirs lorsqu’on habite au coeur de la pollution. Et puis, je suis tombée sur cette petite éponge alias « Sainte éponge mère de Dieu« .

3

Petit produit tout droit sorti de la mer, il provient d’Asie et était utilisé pour laver les bébés. Douce, spongieuse et délicate, elle est idéale pour une peau propre, désincrustée mais pas agressée. Pour cette toute première expérience, j’ai choisi une éponge de chez Kiko (à 5,90€). Si elle se présentait tout d’abord molle en la sortant de son emballage, sachez que l’éponge se solidifie lorsqu’elle sèche. Il faut donc la passer sous l’eau jusqu’à qu’elle grossisse. Ne vous inquiétez pas de l’aspect légèrement « gluant », c’est sa texture. Chaque matin, je masse mon visage avec cette petite éponge sans y ajouter le moindre produit.

2

Et l’éponge noire alors ? Eh bien ce n’est pas qu’une histoire de couleur et pour ce test, j’ai choisi celle d’Erborian (à 8,90€) au charbon de bamboo, et dont je suis plus satisfaite. En effet, puisque celle-ci est plus gommante et ‘agressive’ que la blanche. Bien qu’elle reste douce au contact de la peau, je constate en effet qu’elle est plus désincrustante et donc efficace pour moi. Attention, cela ne veut pas dire qu’elle va vous abîmer la peau. Simplement pour les peaux fragiles et sèches je vous déconseille de l’utiliser quotidiennement afin de ne pas risquer de vous irriter.5

Pour ma part, j’ai la chance de ne pas avoir ce problème et c’est quasiment tous les soirs qu’elle clôture ma routine après mon démaquillage. Résultat ? C’est merveilleux, elle efface tous mes points noirs ! C’est comme si je n’avais jamais flirté avec les pots d’échappement. Je la préfère donc légèrement à la blanche.

4

Alors finalement j’en pense quoi ? Je suis complètement amoureuse de ces petites jumelles. Elles m’accompagnent tous les jours et grâce à elle, j’ai remarqué que ma peau était moins grasse et mes impuretés avaient réduit. Attention tout de même, elles ne font pas des miracles. Si vous avez de réels problèmes d’impuretés, elles ne vous sauveront pas. Elles sont juste un complément parfait pour nettoyer votre visage en douceur et leur faire oublier une longue journée.

Leur petit défaut ? Je n’aime pas spécialement le fait qu’elles durcissent et du coup, mettent un peu de temps à se ramollir. Cependant, j’ai lu que pour une meilleure conservation, si vous ne l’utilisez pas tous les jours, vous pouvez placer votre éponge dans votre frigo.

1

Autres informations : Leur durée de vie est d’environs 3 mois à usage quotidien et leur prix varie entre 5 et 9€. Il existe également une éponge Konjac verte au thé vert.

– Éponge Konjac noire au charbon de bamboo : nettoyante et matifiante.
– Éponge Konjac verte au Thé Vert : nettoyantes et antioxydante.
– Éponge Konjac Naturelle blanche : nettoyante et stimule la microcirculation.

Et vous, l’avez-vous testé/adopté ? T.