« Saccage ce carnet » fait maison

Comme J vous en parlait il y a quelques jours, nous avons toutes les deux craqué pour la version française de « Saccage ce Carnet ».12

Tout comme elle, l’idée m’a beaucoup plu. Petit moment de détente, il permet de retomber en enfance, se poser des questions, se défouler, réfléchir, s’amuser … bref, on ne s’ennuie pas avec lui. Pour ma part, je n’ai cependant pas vraiment apprécier les tâches qui consistaient à salir le cahier. Ça doit être mon côté maniaque qui se réveil par moment. 1416

Ce que j’ai aimé :

– Dessiner, imaginer, m’exprimer

– Me défouler, déchirer, froisser

– Colorier (on a toujours 8 ans au fond de nous)17

Tellement pris par le jeu, nous avons même décidé d’en fabriquer un, chacune pour l’autre. Un bon moyen de mettre un peu de nous sur ce défouloir personnel. C’est donc en mars qu’on s’est échangé les cahiers avec un peu plus d’une centaine d’idées dessus.  9

Pour le moment, je suis loin d’avoir fini le tout mais j’ai tout de même tenu à vous présenter les premières pages que j’ai préféré.1

Déchire cette page sans la détâcher

6

Fais des « uuuu »

Ce que j’ai aimé :

– Tout ce qui poussait à la réflexion

– M’évader en dessin

– Me détendre avec

– Plier, détruire, construire4

Écris ton mot préféré plusieurs fois (oui je suis le seul boulet qui écris clapotis sans s)3

Dessines pleins de ballons ou le remake de Là-Haut

Comme je vous le disais, il y a encore beaucoup de pages qui me tentent mais pour lesquelles je n’ai pas encore eu l’occasion de m’investir. Je vous tiendrais régulièrement au courant via Instagram ! En attendant, je suis chargée de noter mes impressions, puis les envoyer dans une lettre à J.87

En tout cas, je vous recommande vivement cet exercice avec une ou un ami/e. Ça peut être une idée de cadeau originale et ça ne peut que faire du bien aux nerfs !11

Et vous, avez-vous déjà gribouillé un « Saccage ce carnet » ? T.