Saccage ce carnet : « créer c’est détruire »

          Vous avez certainement entendu parler de ce carnet un peu spécial maintes et maintes fois. Mais je tenais quand même à vous faire un petit article dessus.

scc1

       Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, Saccage ce carnet est la version française de Wreck this journal imaginé et conçu par Keri Smith. Le but est assez simple : Détruire, malmener ce carnet avec comme effet prometteur de s’amuser et de déstresser.

scc12

      Le concept : A chaque page son instruction : déchirer, dessiner, coller, cracher, sauter, balancer, détruire, mâcher (…) ce carnet. Bref vous pouvez tout faire avec ! Même l’amener sous la douche avec vous ( il fallait y penser ! )

scc6

Ce que j’en ai pensé :

L’idée est originale voire carrément géniale. J’ai adoré pouvoir mal dessiner, colorier, déchirer. Ce carnet est un passe temps contre l’ennuie, et une petite bulle contre le stress. Il détend. On peut aimer ce carnet et s’acharner sur lui. Il est à la fois notre souffre douleur et notre moment de réconfort.

scc13

 Ce que j’ai aimé :

scc14

– Dessiner, colorier, tracer, colorer, tacher.

– Créer, imaginer, interpréter (à ma façon les instructions du carnet).

– Déchirer, arracher, froisser, ne pas m’appliquer…

– Inviter d’autre personnes à saccager ce carnet, partager des pages.

scc9

Ce que j’ai moins aimé :

Peut être que je vais paraître « coincée », mais certaines instructions du carnet sont un peu trop osées au point de me rebuter ou du moins de me pousser à la non réalisation de plusieurs pages.

scc10

– Mâcher toute une page, frotter la nourriture sur une autre page, peindre avec sa langue, coller de la poussière et des insectes morts… Bref toutes ces petites choses non hygiéniques, voire carrément trop sales qui m’ont à la fois rebutée et un peu déçue.


scc5

scc17

  Vous l’aurez compris, malgré tout ce carnet vaut le coup d’être acheté. Maintenant que j’ai terminé ( enfin sauf certaines pages ) ce carnet, je prend un réel plaisir à aller fouiner sur internet pour voir celui des autres : comment ont-ils interprété telles ou telles instructions, le résultat de leurs expérience, leur créativité. Ce carnet c’est à la fois quelque chose de très personnel, limite intime ( certaines pages je les garde seulement pour moi ) mais de très public ( car il invite des personnes « étrangères » a venir créer, laisser une trace sur quelques pages, mais aussi on aime avec les copines comparer nos œuvres ). Il a même été une source d’inspiration. Avec T, on créer chacune pour l’autre, notre propre carnet. Une fois conçu et échangé ( mi juillet ) on vous en parlera très certainement sur le blog !

scc11

scc164

Et vous, vous en avez pensé quoi de ce carnet ?

J.